vendredi 13 avril 2018

De la terre dans la bouche d'Estelle Tharreau

Synopsis

Les vieux de Mont-Éloi savent pourquoi ils s'aiment ou se détestent, même si les autres l'ignorent. La seule histoire à laquelle il faut croire est celle qu'ils ont écrite au musée de la Chênaie.
Elsa refusera cette vérité lorsque sa grand-mère lui léguera une maison perdue dans la forêt, à deux pas d'un village martyr.
Guerre. Occupation. Épuration.
Quarante années ne seront jamais suffisantes pour oublier et chasser les fantômes du passé !

Mon avis

Lorsque les éditions Taurnada m'ont gentiment proposé de découvrir un thriller historique en lien avec la seconde guerre mondiale, j'ai tout de suite accepté, non seulement parce que j'aime beaucoup ce que fait cette maison d'édition mais aussi parce que j'aime les romans historiques.

La plume de l'auteure est très agréable et très fluide. J'ai dévoré ce roman en deux jours car j'avais d'autres obligations. Si j'avais pu, je n'en aurais fait qu'une bouchée! Si tout d'abord, l'histoire à l'air relativement simple, l'intrigue va crescendo et tient son lecteur en haleine. Ce roman a été pour moi totalement addictif en entremêlant secrets de famille et secrets d'histoire, dans un village relativement isolé au sein de la forêt.

L'intrigue se déroulant dans les années 80, cela permet d'éviter de tomber dans un récit qui part à cent à l'heure avec des effets technologiques à tout va. Au contraire, j'ai trouvé que cela rendait les réactions des uns et des autres très crédibles. La fin de la guerre remontait à 40 ans, les survivants pouvaient encore avoir des intérêts à défendre. D'autre part l'absence de technologies actuelles permet de vivre l'aventure aux côtés d'Elsa et Fred à leur rythme.

Les personnages principaux sont attachants car humains avec leurs qualités et leurs défauts. Ils sont de la jeune génération, donc ils n'ont pas d’intérêts directs liés à la guerre, et comme le lecteur, ils découvrent l'histoire de leur famille et de leur village durant cette période sombre.

Concernant les survivants de la guerre, ils sont plus ou moins tous en demi teinte. En effet la guerre ne les a pas tous laissés indemnes. On découvre leurs différentes facettes tous au long du roman.

Du côté historique, j'ai aimé découvrir des choses que je ne connaissais pas sur la seconde guerre mondiale. On voit que l'auteure a effectué des recherches et sait faire passer les messages avec simplicité sans alourdir le récit.

Je conseille à tous les amateurs de thrillers historiques et de secrets de famille ce roman très agréable à lire, qui présente pas mal de surprises sous ses abords simples. Je lirai avec plaisir les prochains romans de cette auteure.

mercredi 11 avril 2018

Kilomètre zéro : Le chemin du bonheur de Maud Ankaoua

Synopsis

Et vous, jusqu'où irez-vous pour sauver une amie ? Maëlle, 35 ans, est directrice financière d'une start-up en pleine expansion. Ses passions: le travail, le luxe, et sa salle de sport. Une vie bien rodée jusqu'à ce que sa meilleure amie, atteinte d'un cancer, lui demande de récupérer une méthode ancestrale capable de la guérir. Commence alors un voyage inattendu au cœur des Annapurnas, guidé par un sage à la philosophie bouleversante. 

Mon avis

Il s'agit d'un roman initiatique. L'auteure a synthétisé ce qu'elle a appris à travers ses différents voyages et ses lectures afin de transmettre ce qui lui semble important. A la base ce roman a été écris pour ses proches avant d'être publier.

J'ai pris cette lecture comme un livre de développement personnel dont le format permet une approche plus détendue pour le lecteur. J'ai aimé suivre les aventures de Maëlle par petite touches, le soir avant de dormir. J'ai annoté plein de passages qui me permettront, je l'espère, d'évoluer comme je l'entends.

Ce roman m'a semblé dans la ligne des romans tels que "L'homme qui voulait être heureux" de Laurent Gounelle ou "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" de Raphaelle Giordano.

J'ai pu rencontrer l'auteure lors d'une entrevue organisée par Babelio et me faire dédicacer mon exemplaire. Elle nous y a parlé de sa vie et de ses inspirations. Elle s'est montrée très naturelle et accessible. Je vous met en lien l'article babelio .

Il s'agit d'un roman de développement personnel très accessible et plein de bons conseils que je vous recommande chaudement.