jeudi 27 juillet 2017

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano

Synopsis

Tout à la fois roman et livre de développement personnel, suivez Camille sur le chemin de la vie de ses rêves. Débordée par son travail, son couple et son rôle de mère, la trentenaire a perdu sa joie de vivre, mais une rencontre va tout changer... Dans la lignée des livres de Laurent Gounelle, un parcours initiatique touchant, mais aussi un inspirant coaching riche en techniques créatives. Comme Camille, apprenez à enchanter votre vie !

Mon avis

Il s'agit d'un roman feel good et de développement personnel assez court.

Si l'histoire est cousue de fil blanc, cette lecture très agréable est ponctuée d'une série de conseils facilement applicables.

J'ai passé un bon moment de lecture et j'ai pu noté quelques bonnes idées.

Cette lecture entre dans le cadre du challenge comme à l'école.

jeudi 20 juillet 2017

Le cadeau de l'ange de Tsukasa Hojo

Tout d'abord il s'agit d'un recueil d’histoires courtes.

Synopsis

Le cadeau de l’ange: Masahiro espère trouver le grand amour. Il rencontre une petite fille qui se dit être sa fille née de son union avec Kyoko son amie d’enfance. Cette rencontre va changer leur vie...

Je suis un homme!: Les garçons d’une école traditionnel et les filles d’une école catholique occidentalisée doivent partager la même pension.

Histoire de chats: Un jeune photographe au bout du rouleau sauve un chat, ce qui lui permettra de rencontrer la femme de sa vie...

Les pilotes de City Hunter: Deux histoires présentant pour la première fois Ryo et Kaori.

Mon avis

On retrouve le graphisme typique des années 80 tout en rondeurs. Cela m'a rappelé les animés de mon enfance comme Nicky Larson. J'ai beaucoup aimé ces histoires courtes car elles permettent de se faire une idée du travail de l'auteur. Les histoires sont pleines d'humours et de bons sentiments. J'ai passé un bon moment de lecture.

Cette lecture entre dans le cadre du challenge comme à l'école.

vendredi 14 juillet 2017

La première fois que j'ai été deux de Archibald Ploom

Synopsis

Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l'amour n'est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l'année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe... Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie.


Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier l'auteur qui m'a très gentiment fait parvenir son livre auto-édité, malheureusement mon avis est mitigé.

J'ai aimé:
- le livre en lui même avec sa très belle couverture à tout petit prix,
- les références historiques à la seconde guerre mondiale et à l'histoire des familles,
- le travail sur la langue française, l'auteur a une façon d'écrire très agréable et l'on voit qu'il y a une recherche de vocabulaire et d'idées.

Je n'ai pas aimé:
- le personnage principal auquel je n'ai pas réussi à m'attacher, en effet Karen m'a semblé blasée avec des réactions d'adulte en trop grand décalage avec son âge,
- l'histoire d'amour qui ne pas semblé réaliste car ils agissent comme des adultes sans les contraintes liées à leur âge,
- l'auteur aborde beaucoup de thématiques différentes (2nde guerre mondiale, critique de notre société de consommation et l'impact sur les relations amoureuses, le deuil...) qui bien que très intéressantes font perdre de vu l'histoire d'amour qui au final semble être un prétexte pour assembler tous ces éléments.

J'aurais aimé:
- des notes présentant la traduction en français des nombreuses citations et extraits dans la langue de Shakespeare, car lorsque que l'on n'est pas bilingue comme moi, on n'a que le sens global et j'ai eu l'impression de perdre de l'information en route.

 Pour conclure, ce premier roman annonce de futurs romans très intéressants. Il est à mon avis à prendre comme une sorte de journal intime présentant les états d'âmes d'une adolescente en avance sur son âge qui porte un regard parfois acide sur sa vie et ceux qui l'entourent.

Lecture dans le cadre du challenge comme à l'école et du week-end à lire.

mercredi 12 juillet 2017

Le Dernier Envol du papillon de Kan Takahama

Synopsis

Kicho, la plus belle courtisane de Nagasaki, séduit tous les hommes sans exception. Cependant, du vieux marchand ivrogne au médecin étranger, elle continue à accepter tous les clients, même les plus méprisables. Quel secret cache-t-elle derrière sa douce mélancolie ? Le jeune garçon qui nourrit une haine farouche envers elle détient peut-être les clefs du mystère…

Mon avis

Pour ce qui concerne l'objet livre, il s'agit d'un format plus grand que du poche avec quelques pages en couleurs au milieu de l'ouvrage. L'arrière plan de toutes les pages est en noir, ce qui donne de la profondeur au graphisme et crée une certaine atmosphère. Le graphisme et les décors sont bien travaillés.

L'histoire est construite de telle manière que l'on découvre la vie de Kicho à la façon d'un puzzle dont on assemble petit à petit toutes les pièces. J'ai trouvé l'histoire réaliste, bien construite et très belle. On y apprends le sors des geishas dans le Japon du 19e siècle ainsi que la présence des étrangers et leur influence sur le pays.

Cette histoire bien que triste, j'ai versé ma petite larme à la fin, ne verse pas pour autant dans la surenchère. En effet, Kisho est un personnage qui prend sa vie en main.

Il s'agit d'un coup de cœur. Je n'ai absolument rien à redire sur quelque aspect que ce soit de ce manga, car même s'il ne fait que 164 pages, l'auteur a traité toutes les questions que l'on pouvait se poser sans précipitation et tout en finesse. Il n'y a pas de vulgarité, ni de scènes choquantes.

Je remercie Babelio et les éditions glénat pour cette très belle lecture qui s'est révélée un coup de cœur.

Lecture dans le cadre du challenge comme à l'école