mardi 11 avril 2017

Gravesend de William Boyle

Synopsis

A Gravesend, quartier pauvre de Brooklyn peuplé de Russes et d'Italiens, Duncan, le frère aîné de Conway est renversé par une voiture alors qu'il tentait d'échapper à un gang homophobe. 16 ans plus tard, le chef du gang est sur le point d'être relâché de prison et Conway l'attend pour se venger. Mais le retour de son amour de jeunesse, Alessandra, vient bouleverser ses plans.

Mon avis

J'ai lu ce roman car je l'ai gagné au salon du livre de paris dans le cadre du prix du polar SNCF 2017

Il s'agit d'un roman noir qui décrit la vie des habitants d'un quartier bouleversée par la sortie de prison de Ray Boy. 

L'histoire est présentée sous différents points de vue ce qui accroche le lecteur. J'ai trouvé le récit  intemporel. L'action aurait aussi bien pu se dérouler il y a 20 ans que de nos jours, car les problématiques abordées sont toujours d'actualité et l'être humain est toujours le même.

Bien que le rythme soit assez contemplatif, la plume est addictive, j'ai lu ce roman en deux jours. En effet, l'auteur déroule petit à petit la destinée des habitants du quartier, en faisant monter le suspens, mais les évènements ne se dénouent que sur la toute fin.

J'ai trouvé que si les personnages sont tous pathétiques à des degrés divers, ils n'en demeurent pas moins attachants.

Il s'agit d'un roman noir à tous points de vues, il n'y aura pas de happy-end et l'auteur ne ménage pas ses personnages. Je vous le déconseille si vous n'avez pas le moral.

J'ai apprécié cette lecture qui rentre dans le cadre du challenge comme à l'école.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire