mercredi 29 mars 2017

Le 3e Gédéon, tome 1 de Taro Nogizaka et Satoshi Yamanaka

Synopsis

À la veille de la Révolution, Gédéon rêve de représenter le Tiers-État aux états généraux pour sauver la France de la misère. Georges, duc de Loire, n’aspire quant à lui qu’à détruire l’ordre établi. Quel avenir la rencontre de ces deux hommes apportera-t-elle à la France ?

Mon avis

Je remercie Glénat et babelio pour cette découverte.

Ce premier tome d'une série en cours au Japon, se déroule sur fond de Révolution Française.

Le graphisme est très beau et très détaillé.

L'histoire est très violente à tous les niveaux. J'ai trouvé que l'auteur installe une ambiance très malsaine voir inquiétante.

L'histoire est présentée de façon assez caricaturale avec des gentils villageois et des méchants nobles  et des méchants prêtres.

On retrouve des personnages historiques tels que Robespierre et Saint-Juste, mais pour l'instant je ne sais pas si l'auteur a pris le partis de respecter leur rôle historique ou s'il va prendre des libertés.

Il y a beaucoup de rebondissements et je me demande ce que nous réserve la suite.

Ce premier tome peut augurer du très bon comme du moins bon en fonction de la direction que prendra cette série.

lundi 13 mars 2017

Bungô stray dogs, tome 1 de Kafka Asagiri et Harukawa 35

Synopsis

Après avoir été expulsé de son centre d’accueil, Atsushi Nakajima se retrouve seul et à la rue... il rencontre alors un étrange jeune homme du nom d’Osamu Dazai. Ce dernier fait partie de l’Agence des Détectives armés, une troupe d’enquêteurs aux pouvoirs paranormaux, à la recherche d’un mystérieux tigre mangeur d’hommes.

Mon avis

Il s'agit d'un manga de type seinen, c'est à dire à destination d'un public adulte, avec 11 volumes en cours au Japon et 2 déjà parus en France.

Le graphisme est épuré à mon goût. En effet, si les personnages sont bien détaillés et que l'on peut facilement les identifier, les décors quant à eux sont assez sommaires. La couverture donne à cet égard un très bon aperçu de l'univers graphique de ce manga.

Ce premier tome pose les bases de l'histoire. On y découvre les principaux protagonistes tous très intrigants, les premières interrogations sur eux, mais aussi sur cet univers très riche ainsi que les premières révélations, ce qui est appréciable.

Les auteurs nous offrent d'une part des scènes d'actions parfois violentes. D'autre part, ils proposent des questionnements parsemés de révélations, ce qui tient le lecteur en haleine et nous donne très envie de découvrir la suite. Le scénario renforce l'envie de lire le tome suivant grâce au cliffhanger qui clôt ce premier volume.

J'ai trouvé les personnages drôles et attachants. Ils ont des dons très variés et auxquels on ne penserait pas de prime abord.

D'autre part j'ai beaucoup apprécié les marques pages, chacun à l'effigie d'un personnage avec une fiche technique les présentant en détail.

Je remercie Livraddict et les éditions ototo pour cette découverte.

jeudi 2 mars 2017

Solovki de Claudio Giunta

Synopsis

La mer Blanche est d'un noir effrayant. Un noir qui se mélange à celui du ciel, au vent glacial qui s'introduit dans les fissures des bateaux, dans les maisons et dans le cœur des hommes. C'est une mer en colère, une mer hostile. Au milieu de cette masse sombre, les îles Solovki, ancien goulag soviétique, sont plongées dans la brume. Ils étaient trois amis florentins, partis pour cet archipel au nord de la Russie afin de restaurer un monastère pour le compte de l'Unesco. Ils ne sont jamais revenus.

Mon avis


J'ai eu envie de lire ce roman pour le côté mystérieux promis par le synopsis: des îles sombres avec un ancien goulag et un monastère en ruine. Et j'ai été servie. En effet, l'auteur nous fait voyager dans une atmosphère où règnent le froid, l'humidité et les us et coutumes soviétiques.

J'ai apprécié le suspens entretenu pendant tout le roman. Jusqu'à la fin, je me suis demandé ce qui était arrivé aux trois disparus. Le style est agréable à lire et les pages défilent toutes seules.

On suit un jeune journaliste Alessandro Capace qui voyage d'Italie aux iles Solovki  dans le cadre de son enquête. Si j'ai adoré les passages sur les îles qui sont sombres et mystérieux, j'ai moins apprécié les passages en Italie beaucoup plus tournés sur la vie personnelle du journaliste que sur l'enquête. Heureusement les allers-retours entre ces deux destinations et les rebondissements de l'enquête donnent du rythme à l'histoire.

Ce roman offre une ambiance bien particulière et un dépaysement garanti.

Je remercie Babelio et les éditions du masque pour cette lecture.