lundi 31 octobre 2016

Les enquêtes de Mary Lester, tome 01 : Les bruines de Lanester de Jean Failler

Synopsis

La découverte d'un clochard noyé dans le Scorff entre Lanester et Lorient, quoi de plus banal ? La disparition d'un directeur de société, ça arrive tous les jours ! Des loubards qui volent une voiture, cambriolent une maison... Routine que tout cela pour l'inspecteur Amédéo.

La vie s'écoule, simple et tranquille au commissariat de Lorient. Ou plutôt s'écoulerait, si une jeune femme, inspecteur stagiaire, ne s'avisait de vouloir contre toute logique, relier ces faits pour en tirer des conclusions pour le moins surprenantes.

Mary Lester parviendra-t-elle, dans cet univers d'hommes, à mener son enquête jusqu'au bout 
 
Mon avis

Il s'agit d'un polars à l'ancienne de "type Maigret". L'histoire se déroule au début des années 1990, ce qui donne un petit côté retro. On y suis une jeune inspectrice stagiaire dans un monde masculin au cœur de la Bretagne, avec en arrière plan l'arsenal de Lorient, qui donne un petit côté terroir à cette enquête.
 
Le langage est bien particulier, s'il rebute dans un premier temps, avec des phrases parfois sans verbe, on s'y fait très vite. En effet, ce petit roman de 170 pages se lit d'une traite et nous propose un retournement de situation que je n'avais pas vu venir.
 
L'histoire se concentre sur l'enquête. Si le roman est court, chaque élément du récit a un sens et la vie personnelle des protagonistes est peu développée.

Un policier à l'ancienne sans violence qui devrait plaire aux amateurs d'enquêtes régionales pour un moment de détente.

J'ai le tome suivant dans ma PAL et je compte le lire avec plaisirs pour voir comment va évoluer notre enquêtrice.

Pont du Bonhomme


dimanche 30 octobre 2016

Wild de Cheryl Strayed

Synopsis

Lorsque, sur un coup de tête, Cheryl Straye enfile son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune femme n'a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le "Chemin des crêtes du Pacifique". Lancée au cœur d'une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d'épuisement et d'effort, et réussir à atteindre le bout d'elle-même.

Mon avis

J'ai lu ce livre car j'aime beaucoup les récits de voyages en solitaire dans la nature. Je n'avais pas vu le film donc je n'avais aucun a priori particulier: juste un peu peur que ce soit dramatique comme dans into the wild.
La lecture a été très rapide, en deux jours chronos, et encore j'ai fait d'autres choses en même temps.

Avis général 

J'ai adoré toute la partie PCT (Pacific Crest Trail). Je rêve de partir faire ce genre de randonnée! On a droit à de très beaux paysages et aux aventures (grandes joies et petites frayeurs) liées aux voyages en solitaires dans les grands espaces.

Au niveau du style, j'ai trouvé que la lecture défilait toute seule.

Par contre j'ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Cheryl. Au début je me disais que sa vie avait été difficile, mais plus ma lecture avançait et plus son comportement et certaines de ses réflexions me donnaient une furieuse envie de lui mettre un coup de pied aux fesses! Par moments, j'ai trouvé qu'elle s'apitoyait de trop ou alors je la voyais prendre des décisions en dépit du bon sens en me disant: mais elle n'a rien appris! Au moins on ne peut pas dire que l'auteure se soit épargnée, elle a fait preuve de beaucoup de franchise et d'honnêteté.

Par conséquent, j'ai moins aimé la part très importante consacrée au passé dans le récit qui m'a semblé très nombriliste: ce qui se confirme par le fait que les autres personnages ne font que passer ou sont abordés de façon très rapide.

La fin est intéressante mais un peu "abrupte" dans le sens les derniers kilomètres représentent peu de pages proportionnellement aux autres. J'ai été un peu déçue par le fait que dans les 3/4 du roman Chéryl n'évolue pas (je ne remet pas en cause  la difficulté de son parcours ) et d'un seul coup "ça y est" tout va mieux, mais quid du déclic et de l'évolution? En effet, elle marche beaucoup et souffre des pieds, mais elle fait toujours de mauvais choix, se met dans des situations pas possibles et d'un seul coup, à la fin de son parcours, les choses s'éclairent et sa vie va s'arranger (je ne spoile pas du fait que depuis ce parcours l'auteur a acquis une notoriété et que l'on sait que sa vie va mieux).

Au final, j'aurais aimé un peu plus de récit de voyage et un peu moins de récit de son passé. En effet je pense qu'il était possible d'avoir une bonne vision du contexte sans que cela ne prenne autant de place dans le récit.

L'adaptation  cinématographique:

J'ai regardé le film quelques mois après et j'ai trouvé qu'il était fidèle à l'esprit du récit. J'ai beaucoup apprécié la bande son ainsi que le visuel. En effet les paysages sont magnifiques et je me suis rendu compte que les descriptions du texte m'avaient permis de visualiser des paysages conformes à la réalité. Autre bon côté, les flash-back sont plus ramassés que dans le livre ce qui allège un peu le côté pesant de certains passages, par contre le récit du trail a subit le même traitement. Le bon côté c'est que le film peut donner envie au spectateur de lire le récit et d'ainsi découvrir de façon plus détaillée le périple de Chéryl.

samedi 29 octobre 2016

Colvert pirate du Léman de Elodie Balandras

Synopsis

Colvert est un canard fougueux et intrépide. S'il a dit qu'il trouverait le Trésor du lac Léman, eh bien il le trouvera ! Même s'il faut, pour cela, affronter des tempêtes, combattre des ennemis ou convaincre des amis grognons.

Mon avis

Je remercie Babélio et les éditions boule de neige pour cette découverte.

Il s'agit d'un livre jeunesse de 34 pages pour les enfants à partir de deux ans.

Le papier est bien épais et tout doux. Les illustrations sont bien colorées. Elles raviront les petits et les grands. L'histoire présente des rebondissements qui captiveront les jeunes lecteurs.

Je trouve le texte un peu trop élaboré avec des jeux de mots et des zézaiements qui me semblent trop complexes pour un enfant de deux ans.  Personnellement je conseillerais ce livre aux grandes sections de maternelle et aux enfants qui commencent à apprendre à lire. Par contre les illustrations sont abordables pour les plus petits.

vendredi 28 octobre 2016

Je suis un chat de Tirol Cobato

Synopsis

La vie de Kushami, un professeur d'anglais, vue à travers les yeux d'un chat. Parmi les personnages croisés : un étudiant amoureux, un tireur de pousse-pousse, un riche industriel, etc. Une satire d'une société japonaise secouée par l'essor des valeurs marchandes venues d'Occident.

Mon avis

Il s'agit d'un seinen que j'ai pris sans avoir lu le synopsis car je suis fan des chats.

Le chat tient une place d'observateur de la société de l'époque. Si le petit félin est bien sympathique les humains de son entourage le sont moins.

Honnêtement, il ne se passe pas grand-chose dans ce manga. J'ai  trouvé que la lecture était plus agréable en lisant les chapitres petit à petit, comme autant de tranches de vie.

Je regrette que ce manga se clôt sur un moment d'humour franchement misogyne.

Je recommande ce manga aux amateurs de culture japonaise et non aux fans de chats.

Cette lecture entre dans le cadre du challenge comme à l'école

dimanche 23 octobre 2016

Nous irons tous au paradis de Fannie Flagg

Synopsis

Elner Shimfissle, octogénaire, se fait piquer par des guêpes et tombe d'une échelle. Arrivée à l'hôpital, elle est déclarée morte. Les habitants se souviennent de cette femme et s'interrogent sur le sens de la vie.

Mon avis

Cette lecture entre dans le cadre de la masse critique Babélio. Je remercie le site et les éditions cherche midi pour cette très bonne lecture.

Tout d'abord je suis une fan de Beignets de tomates vertes que j'ai lu et relu. Il s'agit ici du second roman de l'auteur que je lis.

On y retrouve l'ambiance chaleureuse et familiale ainsi que les petites péripéties qui font le charme des romans de Fannie Flag. Il s'agit d'un bon roman feel good que j'ai dégusté tranquillement par choix pour rester le plus longtemps dans cet univers.

Le roman est découpé en petits chapitres, ce qui rend la lecture plus dynamique.

Je dois avouer que lors des premiers chapitres, je me suis un peu perdue, car l'auteur nous présente tous les protagonistes les uns à la suite des autres sans nous dire tout de suite leurs liens dans l'histoire, mais rapidement tout se met en ordre et la lecture coule toute seule.

L'écriture est très agréable et tous les éléments trouvent leur dénouement. S'il y a beaucoup de bons sentiments, quelques évènements difficiles parsèment l'histoire.

Je n'ai pas retrouvé le côté saga familiale des Beignets de tomates vertes, par contre il s'agit d'un bon roman feel good qui apaise et met du baume au cœur.

mercredi 5 octobre 2016

Ikumen After, tome 1 de Kazuma Kodaka

Synopsis

Jeune entrepreneur surmené et père célibataire d'un petit garçon, monsieur Asakura a du mal à gérer sa situation professionnelle et l'éducation de son fils en même temps. C'est alors qu'il rencontre Kentarô, lui aussi dans la même situation familiale. Les deux hommes au caractère et au rang social totalement opposé deviennent alors amis, avant de prendre petit à petit conscience de leurs sentiments réciproques...

Mon avis

Il s'agit du premier manga de cette mangaka que je découvre avec plaisir. Il s'agit d'un Yaoï de type romance, tranche de vie, très soft sans scène osée. 


J'ai beaucoup apprécié cette romance très fleur bleue entre adultes. L'auteur a pris la peine de développer ses personnages et leur environnement. On suit leur vie au travail, avec leurs amis et en famille, même si le lieu central de l’histoire est l'école maternelle que fréquentent les enfants. Les personnages ne sont pas caricaturaux et ont des vies assez normales. On suit pas à pas l'évolution de leur relation, d'amicale à peut-être plus.


Concernant le graphisme, je l'ai trouvé très joli : les personnages ont de beaux cheveux et de beaux yeux et les décors sont bien travaillés. On ne se retrouve pas avec des cases sur fond blanc comme on en voit trop souvent. Par contre j'ai été surprise et induite en erreur par l'apparence très efféminée de certains personnages secondaires. Je vous ai mis deux planches pour vous donner une idée de la qualité des très beaux dessins.

J'ai passé un très bon moment de lecture. Ce premier tome fait partie d'une série complète terminée en deux tomes dont j'ai déjà acheté et lu la suite.

Je remercie les éditions Taifu comic  et Livraddict pour ce partenariat.