samedi 28 mai 2016

Robe de marié de Pierre Lemaitre

Synopsis

Nul n'est à l'abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s'accumulent puis tout s'accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n'a aucun souvenir.

Mon avis

Cette lecture entre dans le cadre des challenges week-end à mille et ces livres que je n'ai toujours pas lu.

Après avoir entendu de très nombreux avis positifs, j'étais très intriguée et j'avais de grandes attentes pour cette lecture.

C'est un roman qui se lit très vite, j'ai lu en une après-midi.

Le récit est original dans le sens qu'il est divisé en quatre parties qui présentent à chaque fois le point de vue d'un personnage.

Ce roman comporte une bonne dose de suspense. En effet, dans un premier temps l'auteur nous fait douter, puis tout au long du récit le lecteur se demande ce qu'il va advenir de Sophie.

Par contre trois petites choses m'ont gêné:
  • je ne sais pas si cela est lié au format ebook, mais à deux ou trois reprises, j'ai été obligée de relire des passages car la mise en page ne permettait pas de voir que l'on changeait de point de vu et/ou de lieu, car les sauts de ligne ne se voient quasiment pas;
  • au bout d'un moment, j'ai eu l'impression d'être dans un film de série Z où l'héroïne prend automatiquement les décisions qui la mettent en danger;
  • certains éléments ne sont pas réalistes concernant les réactions de certains personnages.
C'est un thriller qui vous fera passer une après-midi de suspense psychologique, mais j'ai préféré cet auteur dans le genre historique avec Haut revoir la haut.

lundi 23 mai 2016

Qu'est-ce qui fait courir Julia Verdi ? de Geneviève Lefebvre

Synopsis

 " Qu'est-ce qui fait courir Julia Verdi, cette cadre de 37 ans haut placée dans une entreprise de bois à Montréal ? La recherche de gloire et d'argent ? Ses relations avec des hommes qui semblent parfaits sur le papier, mais qui la quittent les uns après les autres ? La maladie de sa mère, qu'elle fuit ? À force de ne pas se remettre en question, Julia court surtout le risque de finir seule et malheureuse. Mais un soir, au coin d'une ruelle, voilà qu'une petite chienne abandonnée tourne ses yeux noirs vers elle. Qui aurait cru que cet animal allait tout changer ?

Mon avis 

Il s'agit d'une très belle lecture qui parlera aux plus de trente ans. Le principal thème abordé est comment trouver un équilibre entre une vie amoureuse un peu cabossée, sa vie professionnelle et sa vie amicale.

Si au départ Julia n'est pas du tout attachante, elle va peu à peu évoluer au contact d'un chien adorable qu'elle a recueilli. Cela plaira beaucoup aux amis des chiens car ces derniers ont une place de choix tout au long du récit.

J'ai trouvé que cette lecture sonnait très juste. L'auteure n'en fait pas de trop. Notre personnage principal met un peu de temps à évoluer, mais chaque chose se fait en son temps: l'on peut suivre la maturation de Julia ainsi que ses réflexions, ses choix, ses doutes etc.

Ce roman, qui met un peu de temps à démarrer, est une lecture positive qui sans être rose bonbon fait réfléchir à nos comportements et nos réactions vis à vis des autres.
 
J'ai beaucoup aimé le petit côté exotique des expressions québecoises.

Le récit est découpé en tous petits chapitres, avec un déroulé chronologique simple qui rends la lecture très fluide et facile. J'ai lu ce roman tranquillement en moins d'une journée

Lecture dans le cadre du challenge week-end à mille et Comme à l'école.

vendredi 20 mai 2016

L'Ile des chasseurs d'oiseaux de Peter May

Synopsis

Marqué par la perte récente de son fils unique, l’inspecteur Fin Macleod est envoyé sur Lewis, son île natale, où il n’est pas retourné depuis dix-huit ans.
Sur cette île tempétueuse du nord de l’Ecosse, couverte de landes, où l’on se chauffe à la tourbe, pratique encore le sabbat chrétien et parle la langue gaélique, Fin est confronté à son enfance. La victime n’est autre qu’Ange, ennemi tyrannique de sa jeunesse. Marsaili, son premier amour, vit aujourd’hui avec Artair.
Alors que Fin poursuit son enquête, on prépare sur le port l’expédition rituelle qui, chaque année depuis des siècles, conduit une douzaine d’hommes sur An Sgeir, rocher inhospitalier à plusieurs heures de navigation, pour y tuer des oiseaux nicheurs.

Mon avis 

Il s'agit du premier tome d'une trilogie: la saga de Lewis.

J'ai lu ce livre suite à de nombreux avis positifs, sans lire la quatrième de couverture pour me garder le suspense. Il s'agit d'une semi déception car j'en attendais peut-être trop.

La lecture est assez fluide quoiqu'il y ait quelques longueurs. L'auteur alterne les chapitres du présent et ceux du passé qui retracent la vie de l'inspecteur depuis sa petite enfance jusqu'à son départ de l'île pour la fac.

Si le commencement du roman nous plonge dans une atmosphère de thriller avec une scène de crime, la suite sera très plan plan et nous fera découvrir l'histoire d'un groupe d'enfants sur l'île. En effet l'enquête policière est surtout présente au tout début et à la toute fin du roman, le reste du temps elle ne sert que de prétexte à l'histoire de jeunesse du personnage principale. Sinon je n'ai pas trouvé le dénouement renversant, même si je n'ai pas tout deviné depuis le début, je n'ai pas été surprise non plus.

Les personnages du passé sont assez bien travaillés, on y découvre leurs multiples facettes tandis que ceux du présent sont plutôt survolés comme l'enquête au final.

J'attire l'attention des âmes sensibles et des défenseurs de la cause animale, car il y a un chapitre assez difficile à lire qui justifie le titre du roman.

Je conseille cette lecture aux amateurs d'histoires insulaires, de ces petites communautés qui vivent en "autarcie" et qui gardent jalousement leurs secrets peu reluisants, mais pas aux amateurs de policiers.

Lecture dans le cadre du challenge comme à l'école.

mardi 17 mai 2016

Mes achats de mars et avril 2016

Qui dit achat de mars dit achat du salon du livre de Paris
J'ai essayé d'être "raisonnable"
J'ai craqué pour une saga canadienne d'une auteur québécoise:

http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=19691


Ensuite je me suis arrêtée au stand Milady qui proposait tout une sélection à 2.99€


http://www.livraddict.com/biblio/livre/un-amour-de-look.html    http://www.livraddict.com/biblio/livre/confessions-d-une-fan-de-jane-austen.html   http://www.livraddict.com/biblio/livre/cher-mr-darcy.html

Et pour finir j'ai pris des marques pages trop mignons avec des chats!


Mes achats d'avril

http://www.livraddict.com/biblio/livre/brooklyn.html       http://www.livraddict.com/biblio/livre/gandhi-tome-1-je-suis-un-soldat-de-la-paix.html     http://www.livraddict.com/biblio/livre/gandhi-tome-2-et-l-inde-sera-libre.html
Et vous sur quoi avez-vous craqué?

jeudi 12 mai 2016

Week-end à mille du 13 au 15 mai 2016

Je participe pour la sixième fois au challenge du week-end à 1000 organisé par Lili bouquine.


Le but est de lire 1000 pages de roman, BD, manga etc entre vendredi 19h et dimanche minuit.


Je me suis constituée une PAL de beaucoup plus de 1000 pages pour y piocher au gré de mon humeur:

Les Romans:
- Il ne fait jamais noir en ville (119 pages),
- L'encre et le sang (119 pages),
- Le vieux qui lisait des romans d'amour (121 pages),
- Outlander tome 1 (853 pages),
- Qu'est-ce qui fait courir Julia Verdi? (286 pages),
- Robe de marié (320 pages).

Les bd ou mangas:
- Blue spring ride tomes 1- 2- 3 (180 pages chacun);
- Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B, tome 2 : Mon retour en France (150 pages).
Comme pour les précédentes éditions, je ferai des points d'étapes tout au long du week-end.

Vendredi:

J'ai commencé le challenge à 22h45 avec la relecture du tome 1 de Blue spring ride. Je ne me rappelais plus de l'histoire et comme j'ai les tomes 2 et 3 dans ma PAL, je souhaite lire les trois tomes à la suite afin de me faire une idée sur cette série et décider ou non de la poursuivre.

Total du jour 180 pages 

Samedi:

Ce matin j'ai débuté Qu'est-ce qui fait courir Julia Verdi?. Je trouve la couverture magnifique! A 10h30 j'en suis à 81 pages et l'histoire commence a être intéressante.

21h00 j'ai terminé ma lecture du matin que j'ai beaucoup appréciée, ce qui représente 285 pages.

Je pense reprendre ma lecture après la pause musicale de ce samedi soir ;)

Total du jour 285 pages

Dimanche

En fin de compte je n'ai pas lu avant de me couché car j'étais trop fatiguée.
Ce matin j'ai lu le tome 2 de Blue spring ride dans mon lit avec un bon thé.

Un petit avis rapide car je ne prévois pas chronique sur cette série:

J'ai préféré ce tome au précédent. L'histoire est plus posée et plus profonde. Je commence à trouvé la série intéressante. J'attends de voir ce que réserve le prochain tome pour décider ou non de poursuivre car je ne suis pas fan des school life.

Après mon jogging dominicale et une bonne douche je vais commencer Robe de marié sur ma kindle. Après tout le bien entendu sur ce roman je suis très curieuse de voir de quoi il retourne.

20h30: je viens de terminer Robe de marié que j'ai lu d'une traite depuis ce midi ce qui représente 320 pages de plus.

Je pense lire mon troisième et dernier tome de Blue spring ride d'ici ce soir ce qui me permettra de dépasser les 1000 pages à minuit.

Minuit: J'ai terminé le tome 3 de Blue spring ride ce qui me permet de dépasser les 1000 pages.


Total du jour 680 pages


Total du challenge: 1145/1000





mercredi 11 mai 2016

Le Chien gardien d'étoiles, tomes 1 et 2 de Takashi Murakami


Il s'agit d'un manga de type seinen (public adulte) avec un graphisme noir et blanc.

Ces deux volets racontent la destiné d'un homme adulte, d'un petit garçon et de trois chiens dont un frère et une sœur.

Le premier volet est tragique. Si j'ai beaucoup aimé ma lecture, je l'ai trouvé très sombre malgré une couverture très colorée. On y suit la destiné de l'homme adulte et d'Happy qui deviendra son compagnon de vie. Ce duo rencontrera un petit garçon qui aura une influence sur la destinée du duo.

Le second tome présente la vie du jeune garçon rencontré dans le premier tome, de la sœur d'Happy et d'un autre petit chien. A travers ces trois protagonistes on découvre tout l'envers du décors du premier tome. Même s'il présente des moments difficiles, j'ai trouvé ce tome plus "lumineux" grâce à une touche d'espoir qui m'a manqué dans le premier volume.

S'ils peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre, je conseille de les lire dans l'ordre car il y a de nombreuses références au premier volet dans le second tome qui enrichissent l'histoire.

A travers cette duologie très touchante au graphisme particulier, l'auteur exprime toute une palette de sentiments qui se termine par une note positive.

Cette lecture entre dans le cadre du challenge comme à l'école.

dimanche 8 mai 2016

Désolée, je suis attendue de Agnès Martin-Lugand

Synopsis

Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l'adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu'on lui adresse, elle a simplement l'impression d'avoir fait un autre choix, animée d'une volonté farouche de réussir. Mais le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

Mon avis

Je remercie les éditions Michel Lafon et livraddict pour ce partenariat.

Il s'agit du second roman de cette auteure que je lis après "Les gens heureux lisent et boivent du café" que j'avais bien apprécié à l'époque. Même si ces deux romans ont pour personnage principal une femme seule à un moment clef de sa vie, ma préférence va pour ce dernier roman.

J'ai beaucoup aimé l'idée de départ de la working-girl battante  qui essaie d'évoluer ainsi que l'opposition entre son point de vue et ceux de sa famille et de ses amis. Par contre j'ai trouvé que la seconde partie du roman était plus convenue avec les histoires d'amours et les relations avec les collègues.

Le style est très agréable à lire, dès que l'on commence sa lecture on ne quitte plus ce livre. Je l'ai littéralement dévoré en 3 soirées.
En effet, même si j'ai vu très rapidement de quoi il retournait, l'auteure arrive tout de même à nous accrocher avec quelques fausses pistes et des personnages attachants malgré qu'ils soient parfois horripilants!

J'ai trouvé les personnages sympathiques même si parfois leurs comportements sont à la limite de la caricature, heureusement l'auteure arrive à maintenir un certain équilibre.

Le fait que l'histoire se déroule entre deux mondes: l'effervescence de Paris et la douceur de vivre du sud de la France, en fait à mon avis une bonne lecture pour ce détendre à la plage cette été avec son message positif qui concilie vie professionnelle et vie personnelle.

vendredi 6 mai 2016

Un certain Cervantès de Christian Lax

Synopsis

De retour d'Afghanistan, où il a laissé un bras, Mike Cervantès découvre le Don Quichotte de son illustre homonyme. C'est une révélation ! Joyeux, désespéré, doux et violent, tragique et drôle, d'une grande force d'évocation.


Mon avis

J'ai emprunté cette BD d'un peu plus de 200 pages tout en nuances de gris et Sépia à la bibliothèque suite à un avis élogieux sur le net mais sans connaître le sujet.

Cette BD est une sorte de don Quichotte des temps modernes. L'auteur nous présente à la fois l'esprit de ce classique, que tout le monde connaît mais que peu de personnes ont lu (et j'en fait partie), l'histoire de son auteur mais aussi une critique sans complaisance de l'Amérique actuelle. A travers cet BD l'auteur nous démontre que Don Quichotte est malheureusement toujours d'actualité.

Les passages de road movie nous font découvrir les déserts mystérieux, secs et hostiles, ainsi que  l'Amérique d'Ouest en Est avec sa nature sauvage mais aussi ses contradictions et ses charmes.

Ce roman graphique est à la fois dure et poétique. Il fait réfléchir sur notre société tant vis à vis de son actualité que vis à vis de son passé. Une lecture que je recommande grandement.

mercredi 4 mai 2016

Happy clover, tome 1 de Sayuri Tatsuyama

Synopsis

Bonjour ! Moi, c'est Clover. Je suis une petite lapine, et j'habite la forêt du Croissant de lune ! Au cœur de cette nature que j'adore, avec tous mes amis, je passe des journées bien remplies… Dans ce premier tome du journal de notre forêt, je vais vous raconter comment on a accueilli Mellow, une nouvelle élève dans notre école, ce qui s'est passé quand Buster est arrivé au village, et plein d'autres choses encore… Amusez-vous bien !

Mon avis

Il s'agit d'une petite série shojo en 5 tomes

On y suit les aventures de Clover et Mellow deux petites lapines avec leurs amis de la forêt: le professeur hibou, le renard, l'écureuil et bien d'autres...

Le graphisme est kawai (tout mignon) à l'image de la couverture.

Les histoires s'adressent à des enfants de niveau primaire. Il s'agit de petites histoires relativement bien travaillées qui se terminent par une petite leçon de vie pas toujours à l’avantage des adultes.

Mon seul petit reproche concerne certaines bulles écrites particulièrement petit!

Cette lecture entre dans le cadre du challenge comme à l'école.

dimanche 1 mai 2016

Un taxi pour Khamût Khan d'Anto Sass

Synopsis

Automne 1991, le dossier russe « Argus » tombe entre les mains du responsable du parti communiste chinois de la région du Tibet. Fin des années 2010, Khamût Khan, principale source au Moyen-Orient des services de renseignements anglais, indique qu'il dispose d'informations d'une importance capitale. Malheureusement, le transporteur, à qui il les confie, est abattu quelques minutes après son arrivée à Heathrow. Lui-même disparait ensuite dans des circonstances mystérieuses. Quel terrifiant secret relie ces évènements ?

Mon avis

Bien que les romans d'espionnage ne fassent pas partie de mon style habituel de lecture, j'ai accepté avec plaisir l'offre de l'auteur que je remercie pour sa confiance. En effet, j'aime changer d'horizon ce qui permet de faire de très belles découvertes.  

L'intrigue se met très rapidement en place. Le style et le découpage en petits chapitres chronologiques et géographiques permettent de bien suivre l'évolution de l'histoire. Ceci couplé aux rebondissements et aux pointes d'humour rends la lecture addictive et agréable même pour les lecteurs qui ne sont pas habitués à ce genre littéraire.

Si j'ai eu un peu peur que l'histoire soit trop complexe ou avec un humour pas toujours très fin comme il arrive parfois dans ce genre, ce n'est pas le cas. L'humour apporte une pointe de légèreté (style so british) et le découpage du récit permet de s'y retrouver.

Les scènes "osées" inhérentes à ce style littéraire sont assez soft, ce qui est appréciable.

Par contre seul petit "défaut" pour un lecteur non averti qui peut se révéler un atout pour les fans de saga: il s'agit de la première partie d'un diptyque, ce qui fait qu'à la fin de ce premier épisode le lecteur n'a pas toutes les réponses à ses questions, mais heureusement le second et dernier tome "Le camarade Pesq Yong"est disponible!