samedi 30 mai 2015

Mystères et Diableries sous Louis XI, tome 1 : Les Loups du Pontet de Alain Bosc

Synopsis:

Louis XI règne depuis deux ans et déjà des troubles agitent le royaume. Trois paysannes disparaissent dans une forêt enneigée. Deux jours plus tard, c’est une famille entière qui est sauvagement massacrée…
Mais qui est donc ce Thomas Russ ?
A la fin de la guerre de cent ans, défaits par Charles VII, les anglais établis à Bordeaux durent s'exiler. Le père anglais et la mère française de Thomas quittèrent Bordeaux pour Bristol. Thomas, lui, choisit de rester à Bordeaux, au service de son oncle marchand lui aussi. Mi commis, mi homme de confiance, mi bras armé (hum, ça fait trois demis ça !), il risque sa vie en compagnie d'une jeune flamande enfuie de Bruges qui se fait passer pour un homme afin d'échapper aux contraintes que l'époque impose aux femmes.

Mon avis: 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec livraddict et l'auteur que je remercie chaudement pour leur confiance.

Tout d'abord, il faut savoir que ce roman existe actuellement en version ebook à tout petit prix, ce qui est très bien pour les esprits curieux à petit budget.

Cet ouvrage est très documenté, avec de nombreuses notes de bas de page. On voit qu'il y a eu un très gros travail de recherche sur le contexte historique. Les descriptions sont très détaillées, et on y apprend plein de choses sur une période peu connue de nos jours.  C'est un ouvrage que je recommande chaudement aux férus d'histoire.

Le récit commence avec une présentation très fouillée du contexte historique et plus particulièrement locale. Ces éléments sont nécessaires à la compréhension de l'intrigue, qui met par conséquent un peu de temps à se mettre en place.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Paul/a qui est très avant-gardiste pour l'époque et qui plaira aux femmes d'aujourd'hui. Sa relation avec Thomas n'est abordée qu'en toile de fond, à travers le point de vue de Thomas qui est relativement en avance sur son temps.

En effet, c'est l'enquête qui va rythmer tout le récit. Par contre, j'ai eu un petit de mal à suivre certains passages à cause du mode de narration en sauts de puces dans le temps, qui m'a un petit peu frustré par moment: soit par un manque de fluidité dans l'action, soit par ma curiosité inassouvie. Il ne faut pas oublier que c'est un premier roman qui n'en reste pas moins très intéressant.

L'auteur a pris soin de ne pas tout dévoiler de ses personnages, que ce soit aussi bien les bons que les méchants, que l'on va retrouver dans le second épisode. En effet, à la fin de ce premier tome il y a une présentation des prochaines aventures de Thomas Russ et de son ami(e) Paul (a) pour nous donner l'eau à la bouche.

lundi 25 mai 2015

Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J.K. Rowling

Synopsis

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Mon avis

J'ai lu ce livre par curiosité, car après le nombre d'années qui se sont écoulées depuis la publication de cette saga le succès et les louanges ne se sont pas taris.

Cette lecture fut une très agréable surprise, car je dois avouer ne pas être une fan des films de le saga: je n'avais pas accroché du tout. A contrario, j'ai trouvé le livre beaucoup plus riche en détails et les personnages principaux y sont plus attachants. En effet ils n'y sont pas parfaits, ils ont des défauts, ils commettent des erreurs et en tirent des leçons, on les voit évoluer tout au long de ce tome.

J'ai trouvé que l'auteur nous donne pas mal de détails pour que l'on puisse se faire une idée assez nette de son univers merveilleux tout en laissant une marge d'interprétation au lecteur.

Ce premier tome présente les bases de son monde, les personnages, et bien sur l'école de Poudlard, tout en gardant un rythme grâce aux aventures que va vivre notre  héros.

Je suis très contente de cette lecture que je trouve bien meilleur que le film, j'ai déjà prévu de lire le tome suivant!

lundi 18 mai 2015

Sang de pirate, tome 1 : Vengeances de Elisabeth Tremblay

 Synopsis

Enfant, Sax devait être sacrifié pour protéger le passage entre son monde et un autre. Sauvé de la mort par une sorcière, il devient le pirate le plus recherché des mers d’Alstrass. Mais l’ampleur de ses pillages et la renommée qui l’accompagne ne suffisent pas à lui faire oublier son désir de vengeance. Pour l’assouvir, il dissimulera sept trésors et créera sa propre légende.
Près de trois siècles après la mort du pirate, en dépit d’une carte accessible à tous, les butins narguent toujours les chasseurs de trésors. Ils ne peuvent être retrouvés qu’avec l’aide de Kaléïdes. Ces humains nés hybrides ont le don de contrôler certaines espèces animales. Et ces êtres sont tout aussi rares que convoités.


Mon avis 

J'ai lu ce roman dans le cadre d'un partenariat avec livvradict et les éditions de Mortagne que je remercie.

J'ai profité de cette occasion pour découvrir une auteure que je ne connaissais pas du tout et un genre dans lequel je débute.

Ayant lu ce premier tome en version ebook, je n'ai pu profiter de la magnifique couverture qui m'a fait très envie.

Le style est très fluide et l'histoire très accrocheuse, ce qui m'a permis de dévorer ce roman de 462 pages en deux jours, par contre la construction du récit m'a un peu décontenancé. 

La première partie, qui représente un quart du volume, nous fait découvrir l'origine de cette intrigue. Bien que l'on se retrouve immergé directement dans l'histoire sans présentation détaillée de cet univers, dont la mythologie est très originale, l'auteure nous distille chaque information au fur et à mesure de l'action, ce qui permet d'accrocher très rapidement à l'histoire et de ne pas se décourager face à une très longue description d'un univers totalement différent de ce que l'on connait déjà: que ce soit les différentes créatures, mais aussi la faune et la flore, ainsi que la géographie des lieux. 

Comme j'ai beaucoup aimé cet univers ainsi que les personnages, mon seul regret est que cette partie était trop courte à mon goût. En effet je me suis très vite attachée au personnage de Vienna qui s'est occupé de Sax, donc j'ai été très déçue de voir qu'elle disparaissait de ce tome d'une part, d'autre part j'aurais aimé plus de détails concernant ce monde ainsi que sur l'histoire de Sax. Mais peut-être en apprendrons nous d'avantage dans les tomes suivants?

Ensuite on passe à la seconde partie du récit qui se déroule 250 ans plus tard. Contrairement à la première partie où la narration ne suit qu'un seul point de vue, cette seconde partie est un récit qui suit alternativement Maksim et Tiss, tous deux Kaléïdes. Ils ne se sont jamais rencontrés et ignorent tout de leur existence mutuelle jusqu’à ce que Grévec, pirate obnubilé par la légende de Sax débarque dans leurs vies… Autant je me suis vite attaché aux deux personnages de Tiss et Maksim qui sont jeunes, pleins d'illusions et d'espoir, autant j'ai tout de suite détesté Grévec qui incarne le méchant par excellence, vous pourrez le détester à souhait sans aucune retenu!

Cette seconde partie est très rythmée avec beaucoup de rebondissements, on apprend petit à petit pas mal d'éléments concernant la légende de Sax et cet univers. De plus, le fait de passer d'un récit monobloc dans la première partie à un récit en chapitres  dans la seconde partie donne du rythme à la lecture. Par contre les nombreuses séances de tortures m'ont déplu par leur nombre et leur répétition, mais heureusement elles ne sont pas trop détaillées, juste assez pour que l'on s'en fasse une idée assez précise.

J'ai très envie de découvrir la suite de cette saga dont j'aurais aimé connaître le nombre de tomes prévus.

samedi 9 mai 2015

L'art d'écouter les battements de coeur de Jan-Philipp Sendker

Synopsis

Quatre ans après la mystérieuse disparition de son père Tin Win, un avocat new-yorkais d'origine birmane, Julia découvre une lettre d'amour écrite par celui-ci à une certaine Mi Mi en Birmanie. La jeune femme en a l'intuition : c'est là-bas que se trouvent les réponses à ses questions. À peine arrivée, elle fait la connaissance d'U Ba, un homme étrange qui semble tout savoir de sa famille. Il va lui conter l'incroyable histoire d'amour de Tin Win et Mi Mi...


Mon avis

Cette lecture s'inscrit dans le cadre du challenge VLE pour l'Allemagne car l'auteur est d'origine allemande et du challenge My secret romance.

Tout d'abord ce livre m'intriguait énormément par sa couverture et son titre. J'avais très envie de le découvrir sans savoir exactement à quoi m'attendre.

Ce roman est à mi chemin entre de la contemporaine et le conte philosophique.

J'ai beaucoup aimé l'idée de mélanger deux mondes que tout oppose: une femme occidentale indépendante et une histoire d'amour comme dans les contes asiatiques.


L'histoire est très plaisante à lire, mais le contraste entre la première partie du roman axée sur Julia et la seconde partie plus focalisée sur l'histoire de son père m'a un peu dérangé dans le sens où j'ai trouvé qu'il manquait de liant entre les deux histoires. En effet, j'ai eu l'impression de lire deux romans accolés qui n'avaient pas beaucoup de liens, à la limite comme s'ils pouvaient se lire séparément.

De manière complètement subjective, je dois avouer que j'en attendais beaucoup, et c'est peut être pour cela que j'ai été un peu déçue car ça n'a pas été le coup de cœur attendu.

Le style et les univers sont très plaisants. Ce roman permet un dépaysement garanti: on y découvre une autre époque et une autre culture, ce qui est très enrichissant. L'histoire est très belle et j'ai même failli verser une petite larme à la fin.

En bonus une petite citation:"il ne se contentait pas de lire les livres, il voyageait avec eux; les livres l'emportaient dans d'autres pays, sur des continents inconnus et, grâce à eux, il rencontrait des gens nouveaux, dont il devenait très souvent l'ami."

mercredi 6 mai 2015

Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame et Inga Moore

Synopsis

Quel lieu idyllique que le Bois Sauvage ! La nature y est généreuse, l’air y est doux, surtout en ce jour printanier. Taupe et Rat, amis de fraîche date, en profitent pour canoter sur la rivière. Hélas, leur quiétude sera de courte durée, à cause d’un autre habitant des environs : le richissime, l’impétueux, le vaniteux, le colérique Crapaud, dont les lubies entraîneront nos amis dans une suite inoubliable de catastrophes.

Mon avis

Après avoir lu la saga adaptée par Michel Plessix en BD, j'ai eu envie de découvrir le récit et lorsque j'ai vu cette très belle version illustrée à la bibliothèque j'ai craqué. Tout d'abord je dois dire que cette version est une version abrégée et illustrée par Inga Moore. Le travail effectué sur le texte ne m'a pas du tout choquée et l'histoire est tout a fait conforme avec ce que j'ai lu dans la version BD.

Par contre je me suis rendu compte que la version littéraire est un peu plus enfantine que la BD. La vie bucolique, l'amitié et bien sur les bêtises de crapaud sont toujours à l'honneur.

Les illustrations sont très nombreuses et très belles à mon goût. Je vous ai mis deux exemples ci dessous qui m'ont particulièrement plu et qui retracent bien l'esprit de cet ouvrage.

Je pense que c'est un ouvrage qui ravira les petits et qui est abordable dès la primaire. Bien sûr les grands pourront se délecter des illustrations!