vendredi 28 novembre 2014

Gaspard des profondeurs de Yann Rambaud

Synopsis

Gaspard décide de partir,: son père lui manque.
Sur la route, il rencontre Honoré, l'ami de sa vie.
Sur la route, il rêve des rêves qui le font grandir.
Il rêve des rêves peuplés de créatures: hommes arbres, tortues géantes et perroquets savants.

Ensembles, Gaspard et Honoré parcourent la Provence et la Camargue. 
 En quête d'un père pour l'un, l'autre n'ayant qu'une idée en tête: voir la mer.

Mon avis 

Lu dans le cadre de l'opération masse critique de Babelio, je remercie les éditions Hachette pour cette occasion de découvrir un auteur que je ne connaissais pas du tout: Yann Rambaud, et par la même de poursuivre ma découverte de la littérature jeunesse actuelle!
 
Tout d'abord j'aime beaucoup la couverture que je trouve très belle. L'illustration correspond bien à l'univers de ce roman et j'apprécie le fait que chaque détail rappelle un élément de l'histoire, même le synopsis dont j'ai repris la présentation est un clin d’œil aux poèmes que rédige Gaspard!

Le récit se partage entre deux mondes, celui du temps éveillé de Gaspard qui a fait une fugue pour retrouver son père, et celui des rêves où il part dans un monde imaginaire plein de poésie et de personnages truculents voir loufoques!

Petit à petit Gaspard va créer des interactions entre ces deux mondes.

Ce roman initiatique présente sous forme d'allégorie les modifications de notre personnalité liées aux interactions que l'on entretient avec nos proches.

Si la majorité de ce roman adopte un ton assez léger, le dernier tiers est plus sombre bien que terminant sur une note d'optimisme.

J'ai beaucoup apprécier ce roman, qui a frôler le coup de cœur. Le seul petit reproche que je ferais concerne deux épisodes trop gores à mon goût pour de la littérature jeunesse. Il s'agit de l'apparition des "Bêtimondes" au chapitre 16 et d'une scène de bagarre chapitre 19. A cause de ces deux scènes je réserverai cette lecture à un public de collégiens, ce qui est dommage à mon avis car tout le reste de ce roman aurait pu convenir à des enfants de 9 ou 10 ans, surtout que le message véhiculé par ce livre est très beau et permet d'aborder et de dédramatiser un sujet très difficile avec les enfants!

PS: Après avoir visualisé cette petite vidéo de 3 minutes, j'ai découvert qu'à l'origine cet ouvrage était destiné à un public adulte. Il est recommandé par l'auteur pour un public de 12 à 99 ans!

dimanche 23 novembre 2014

Loeuk... Tchong Kraoy : La dernière fois de Phiseth Srun

Synopsis

Au début du printemps 1975, à 12 000 kilomètres du Sud-Est de la France, un jeune étudiant de vingt ans, originaire de Phnom Penh et issu d’un milieu militaire, quitte sa ville natale pour se rendre chez ses amis au Laos. Pour ce faire, il doit parcourir 800 kilomètres en autocar, partant de la région Nord-Ouest du Cambodge pour rejoindre se rendre à Vientiane. Un mois plus tard, les maquisards communistes « Khmers rouges » envahissent les villes du pays.

 

Mon avis

Ceci est une lecture dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict concernant un récit édité par les éditions VPS que je remercie de leur confiance.
Le livre a été envoyé avec soins et en plus il était dédicacé. J'ai beaucoup apprécié ces attentions.

Ce livre est de très bonne qualité, que ce soit la couverture qui est assez rigide et dont je trouve que la photo fait voyager, l'épaisseur du papier, la police de caractère qui est agréable à lire ainsi que la mise en page qui est aérée.

L'auteur nous raconte une période de sa vie via un mode de récit original.
 
En effet, le début de l'histoire commence en France (je ne spoile pas ce sont les premières pages) et le récit est à la troisième personne du singulier, ce qui crée une grande distance avec le personnage principal mais qui renforce le statut de réfugié qui subit les évènements.

Ensuite l'auteur nous raconte son périple en Asie à la première personne du singulier, ce qui  par contraste donne le sentiment qu'il est acteur de sa vie.

Le récit est entrecoupé de passages entre crochés qui présentent des informations géopolitiques ou alors des éléments de son histoire personnelle expliquant la situation  actuelle.

C'est la première fois que je vois ce mode narratif qui est plus "scolaire" que "littéraire". Mais si l'on se place dans l'optique qu'il s'agit d'un témoignage présentant une situation politique troublée et un environnement inconnu de la plupart des lecteurs occidentaux cela ne me choque pas.

J'ai trouvé ce récit très "instructif", tout en pudeur avec beaucoup de retenu et sans larmoiement: j'ai eu l'impression de vivre de "l'intérieur" la situation d'un réfugié. Si un peu plus de "passion" dans le récit m'aurait permis de m'attacher un peu plus au personnage principal, je dois admettre que le ton donné à l'ensemble du récit est cohérent.

J'aurais aimé un postscriptum nous donnant des nouvelles du personnage principal et de sa famille à l'heure actuelle: cela m'a beaucoup manqué!

Ce fut une lecture très fluide et très enrichissante.

vendredi 21 novembre 2014

Réception de mon colis swap marque pages 5éme édition

J'ai reçu le colis de Miska le 20 novembre 2014.

Pour commencer, voici les petites surprises: un carnet, un stylo, des mini post-it pour marquer des pages, deux petits livres. 

  Un très beau marque page magnétique presque aussi grand qu'un marque page papier, et trois  petits marque-pages inspirés du principe des trombones. Je n'en avais pas de ce type! 


Et un assortiment de marque-pages papier, qui vont compléter ma collection ;)


jeudi 20 novembre 2014

Yotsuba, tome 01 de Kiyohiko Azuma

Synopsis

Koiwai Yotsuba est une énergique petite fille de six ans, qui vient d'emménager en ville. Elle vit entourée de son père, qui ne cesse de lui faire des recommandations et de ses nouveaux voisins : la famille Ayase, avec trois filles plus agées dénommées Ena, Fuuka et Asagi. Chaque volume raconte la vie quotidienne de Yotsuba dans ce nouvel environnement. Son inexpérience du milieu urbain et son jeune âge donnent lieu à de nombreux gags et un comique de situation souvent irrésistible.

Mon avis

J'ai trouvé les petites histoires très simplistes, et les dessins peu recherchés. En effet, j'apprécie moyennement les visages qui ne ressemblent plus à rien pour exprimer des émotions.

Après en avoir entendu beaucoup de bien, je m'attendais à autre chose. Ce fut une petite lecture légère mais sans plus, car j'attache beaucoup d'importance à l'histoire et aux dessins.
 
La petite Yotsuba a un comportement d'une enfant de 3 ans et non de 6, peut être que cela est expliqué dans les tomes suivants, mais personnellement je ne poursuivrai pas cette série.

mercredi 19 novembre 2014

Divergente, tome 2 : Insurgés de Veronica Roth

Synopsis

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...

Mon avis

La lecture a été rapide et addictive.

Je l'ai moins aimé que le premier car le personnage de Tris m'a énervé au possible. En effet, si elle était forte dans le premier volume, de celui-ci elle devient larmoyante et fragile. Elle se conduit en midinette par moment, et elle n'arrête pas de prendre des décisions qui mettent en danger soit sa vie soit son couple!

Il y a énormément d'action dans ce volume, à tel point que par moment on se demande ce qui vient de ce passer ou qui est ce personnage qui réapparait.

La fin est très étonnante et donne très envie de lire le dernier tome que j'ai déjà emprunté à la bibliothèque!

dimanche 16 novembre 2014

Promise, tome 2 : Insoumise de Ally Condie

Synopsis


Cassia enfreint les règles de la Société et part à la recherche de Ky… Cassia a quitté la Société pour s'aventurer dans les Provinces Lointaines, à la recherche de Ky. Cette quête pousse Cassia à remettre en question presque tout ce qui lui est cher, en particulier lorsqu'elle découvre l'existence d'une vie différente dans le Labyrinthe. Au milieu de cette frontière sauvage de grands canyons, Cassia et Ky se retrouvent enfin, mais un mouvement de rébellion est en marche.


Mon avis

Ce second volet contrairement au premier est beaucoup plus axé sur l'action que sur la réflexion, en effet ce tome présente une quête racontée à deux voix: celle de Cassia de de Ky.

J'ai beaucoup apprécié cette lecture qui a été divertissante. L'intrigue évolue, on y découvre de nouveaux éléments concernant la société et ses détracteurs d'une part. Et d'autre part de nouveaux personnages font leur arrivée ce qui enrichit l'histoire.

Cette lecture a été simple et rapide. Je commence à avoir une idée d'où veux nous emmener l'auteur. J'ai hâte que le dernier tome se libère à la bibliothèque afin de connaître le dénouement et de voir si j'ai bien deviné l'intention de l'auteur!

Le seul autre point de comparaison que j'ai dans le "monde" de la dystopie est divergente dont je n'ai lu que le premier tome. Pour l'instant je dirais que cette saga s'annonce moins haletante mais plus stratégique.

Pour conclure je dirais que c'est une bonne lecture divertissante.

samedi 15 novembre 2014

Elinor Jones, tome 3 : Le bal d'été de Algésiras & Aurore Demilly

Synopsis:

La jeune Elinor doit faire ses preuves dans un monde où aucun faux pas n'est admis !
La maison de couture Tiffany crée des robes pour les ladies les plus fortunées d’Angleterre. Elinor n’en revient pas d’avoir été embauchée : désormais, elle sera sous les ordres de Bianca, la célèbre adolescente surdouée ! Mais Elinor doit s’adapter rapidement. Ici, on fabrique du sur-mesure pour mesdames les baronnes et duchesses ! Et Mrs Tiffany mise toute sa réputation sur d’incroyables bals, pour lesquels les costumes des invités sont réalisés sur mesure.

Un huis clos victorien, où les secrets de chacun se dissimulent parmi soies et taffetas...

 

Mon avis:

Ce tome fait partie de la saga Elinor Jones qui est composée de trois volumes. Je n'ai pas fait de chronique concernant les tomes 1 et 2 car mon avis était le suivant: 
  • (tome 1) Les dessins étaient très beaux mais je trouvais que l'histoire manquait de profondeur. C'est trop superficiel à mon goût!
  • (tome 2) Les dessins sont toujours très jolis, par contre l'histoire est trop simple: c'est très jeunesse.
J'ai décidé de vous proposer une petite chronique concernant cette saga car le tome 3 m'a agréablement surprise. En effet, si les dessins sont toujours très beaux et que les faits sont toujours survolés, cette fois ci il y a beaucoup plus d'action. On découvre beaucoup d'éléments concernant les personnages. Si certains étaient relativement attendus, le dénouement m'a surprise.

En fin de compte, cette Bd très jeunesse par le manque de profondeur des deux premiers tomes  propose un final très adulte par les différents sujets abordés qui sont parfois même un peu sombres.

Pour conclure j'aurais aimé que le récit soit un peu plus étoffé, mais cela reste quand même une jolie lecture.
tome 1
tome2


mercredi 12 novembre 2014

Les Suprêmes de Edward Kelsey Moore

Synopsis

Elles se sont rencontrées dans les années 1960 et ne se sont plus jamais quittées : tout le monde les appelle "les Suprêmes", en hommage au célèbre groupe des années 1970. Complices dans le bonheur comme dans l’adversité, ces trois irrésistibles "quinquas" afro-américaines aussi puissantes que fragiles ont fait d’un des restaurants de leur petite ville de l’Indiana longtemps marquée par la ségrégation leur quartier général où, tous les dimanches, entre commérages et confidences, rire et larmes, elles élaborent leurs stratégies de survie et se gavent de poulet frit.

 

Mon avis 


On suit trois amies afro-américaines qui se connaissent depuis leur adolescence dans les années 60, ensachant que la question de la ségrégation n'est pas omniprésente dans cette histoire.

Chaque chapitre est centré sur un des personnages principaux, et comme le récit est constitué d'aller-retour entre le présent et le passé des trois amies, on a l'impression de découvrir petit à petit l'ensemble des pièces d'un puzzle.

J'ai préféré la partie du récit concernant le passé à celle du présent qui m'a moins plu, car j'ai trouvé qu'il y avait une trop grande accumulation de difficultés, tandis que la fin ressemble à une sorte d'happy end!

En empruntant ce roman je m'attendais à un coup de cœur, qui n'est pas venu!

Ce fut une lecture très agréable et dépaysante mais qui n'est pas à la hauteur de romans comme "la couleur des sentiments" ou " Beignets de tomates vertes" par exemple.

vendredi 7 novembre 2014

Gisèle Alain, tome 3 de Sui Kasai

Synopsis:

Gisèle, qui se retrouve chargée d’organiser un déménagement à la sauvette par erreur, découvre l’existence d’un autre homme à tout faire nommé G. Bien décidée à devenir son apprentie, elle doit d’abord réussir un travail un peu particulier : rapporter à une riche veuve le perroquet qu’on lui a soi-disant volé… Par un habile stratagème, la jeune fille parvient à s’acquitter de sa mission tout en rendant l’animal à son propriétaire légitime ! De son côté, Éric réussit à boucler son roman juste à temps pour l’envoyer au comité de lecture du prix Ampère… Sa carrière d’écrivain va-t-elle enfin prendre son envol ?

Mon avis:

Les dessins sont toujours aussi beaux.
On suit les aventures assez gentillettes de Gisèle. Les éléments de son passé sont de plus en plus présents tandis que la romance reste en arrière plan. On apprend dans ce tome que Gisèle n'a en fait que treize ans, ce qui m'a beaucoup étonnée car elle semble un peu plus mure, mais d'un autre côté cela explique le côté "gentillet" des ses aventures.
Ce fut une lecture agréable, simple et dépaysante: soit un bon moment de détente.

dimanche 2 novembre 2014

Le Trône de Fer, intégrale, tome 1 de George R.R. Martin

Synopsis

Après avoir tué le monarque dément Aerys II Targaryen, Robert Baratheon est devenu le nouveau souverain du royaume des Sept Couronnes. Tandis qu'en son domaine de Winterfell, son fidèle ami le Duc Edward Stark rend paisiblement la justice. Mais un jour, le roi Robert lui rend visite, porteur de sombres nouvelles : le trône est en péril. Stark, qui s'est toujours tenu éloigné des affaires du pouvoir, doit alors abandonner les terres du Nord pour rejoindre la cour et ses intrigues. L'heure est grave, d'autant qu'au-delà du mur qui protège le royaume depuis des siècles, d'étranges créatures rôdent...

 

Mon avis


J'ai adoré cette lecture, que j'ai faite dans le cadre d'une lecture commune organisée par Il était une fois.
Suite à l'engouement généré par la série télévisée, j'ai fini par regarder quelques épisodes pour voir de quoi il retournait. Comme beaucoup, j'ai tout de suite était happée par l'intrigue, que dis-je par la myriade d'intrigues qui s'entremêlent! Après quelques épisodes, j'ai décidé d'arrêter de regarder la série, et j'ai du me faire violence car elle est fortement addictive, pour lire la saga.

Le récit se compose d'une succession de chapitres centrés à chaque fois sur un des personnages principaux. C'est un des points forts du récit, en effet cela donne du rythme et maintient le suspense. A cela s'ajoute la diversité des personnages principaux (hommes, femmes, enfants, des bons et des moins bons) qui permet à chacun d'avoir ses favoris.

Personnellement, mes préférés sont Daenerys et Arya
pour les femmes et John et Tyrion pour les hommes. Mais comme je l'ai dit, la grande richesse des personnages qui ont des qualités et des faiblesses permet à chacun d'y trouver son compte! J'ai beaucoup apprécié le fait que chaque personnage est travaillé. Leurs caractères sont tout en nuances, on suit leur évolution, et parfois on a des surprises.
L'univers crée par RR Martin est très complet et toutes les intrigues s'entre-croisent à merveille. Je n'ai pas trouvé de contradiction ou d'incohérence dans le récit, ce qui n'était pas évident vu son ampleur et le nombre d'intrigues présentées.

Certains ont reproché la complexité lié au grand nombre de personnages, pour moi cela n'a pas posé de problème. Peut être que le fait d'avoir vu les premiers épisodes de la série m'ont aidé à bien me repérer dans les va et viens entre les différents personnages. En effet concernant les cinq premiers épisodes de la série, je peux dire que l'adaptation est très fidèle au roman.

Le seul point faible de cette œuvre et ce qui fait à la fois sa force: c'est son côté addictif. Je m'explique, quand je commençais ma lecture j'avais toujours envie de lire la suite pour savoir ce qui allait advenir de mes personnages préférés et si ceux qui m'énervaient au plus haut point aller enfin payer! Hors les chapitres ne sont pas tout petits! Il n'est pas possible de le lire par petits bouts, il me fallait toujours au moins entre une demi heure et une heure devant moi pour pouvoir me plonger dans le récit.

Concernant la traduction, j'ai vu sur la toile qu'elle avait fait débat. En ce qui me concerne elle ne m'a absolument pas gêné. J'ai même trouvé cela enrichissant car elle renforçait l'atmosphère médiéval du récit.
 
Par contre je suis un peu déçue de l'édition France Loisirs, car il y avait pas mal de coquilles typographiques qui m'ont gêné: des noms mal orthographiés par moments, des mots collés entre eux et des tâches d'encre. Bien sur cela n'est en rien imputable à l'auteur et ne remet pas du tout en cause la qualité littéraire de cette saga. En plus la typographie était minuscule et très tassée ce qui m'a ralenti dans ma lecture.
Pour conclure, ce fut un coup de cœur qui me donne envie de lire la suite bien sûr, mais aussi de découvrir d'autres sagas Fantasy. Si vous en connaissez dans la même veine n'hésitez pas à m'en faire part;)